Refresh loader

L’actu hôtelière qu’il ne fallait pas manquer cette semaine ! (22.01.21)

L’actu hôtelière qu’il ne fallait pas manquer cette semaine ! (22.01.21)

La technologie va-t-elle permettre de faciliter la réouverture des bars et restaurants dans les prochaines semaines voire mois ? Alors que des informations du Point révèlent que restaurants, bistrots et brasseries devraient rester fermés au moins jusqu’à Pâques, le gouvernement réfléchit à la manière dont ces établissement pourraient rouvrir en minimisant les risques.

De nombreux voyageurs visitent votre site d’hôtel, sélectionnent une offre, renseignent leur contact et abandonnent au dernier moment…

HDB a développé la première solution de relance des paniers abandonnés en ligne.

 

La lettre du PDG du Club Med au Premier ministre Jean Castex n’aura rien changé. Les appels au secours des autres acteurs de la montagne non plus. Au regard de la situation sanitaire, le gouvernement décide de garder à l’arrêt les remontées mécaniques.

 

 

Malgré la pandémie, le développement reste soutenu pour le groupe Accor avec une année 2021 riche en nouveaux hôtels luxe et lifestyle. De nouveaux Sofitel à Séoul, Hangzhou ou Adélaïde, la marque Fairmont attendue à Los Angeles, Séoul et près de Dublin, l’enseigne lifestyle Mondrian en cours d’installation à Londres : l’année 2021 sera riche en nouveaux hôtels luxe et lifestyle pour le groupe Accor.

 

L’an dernier, l’hôtellerie française a le mieux résisté face aux conséquences de la pandémie de Covid-19 en Europe, selon le cabinet MKG. L’impact de la crise sanitaire est notable avec une baisse de la recette unitaire moyenne de 61,3 %, sept fois plus fort que lors de la crise financière en 2009. L’Ile-de-France et le secteur du haut de gamme ont bien plus souffert que la province et l’hôtellerie économique.

 

De la fiction à la réalité. En 2030, des taxis volants comme ceux de Luc Besson dans Le Cinquième Élément assureront des navettes entre l’aéroport de Roissy et la Défense ou le centre de Paris. En tout cas, c’est le souhait conjoint de la RATP, d’ADP (Aéroports de Paris) qui gère les aéroports franciliens et de Choose Paris Region, chargé de la promotion de l’Île-de-France.

 

Partager sur :